foire aux question du clip

 

Les 12 questions posées sont là pour vous apporter des réponses précises a l'ensemble de vos questions.

1- Qu'est ce qui distingue le CLIP des organismes de formation ?

Le formateur du Clip est bénévole ; il s'adapte à l'élève et non l'élève au "programme". L'élève n'a aucune "obligation de résultat" mais une obligation de participation active et de bon comportement pendant les sessions.

A noter cependant que le formateur Clip n'est pas un visiteur de prison ni un gardien de salle informatique en libre service pour faire des travaux personnels. Son objectif premier doit toujours rester d'apporter des savoir faire et des compétences.

Les organismes de formation institutionnels ont une mission de service public ; ils sont jugés sur leur efficacité par rapport à un objectif de réinsertion.

Le formateur du CLIP rend compte aux personnes détenues qu'il accompagne et tirent leur satisfaction des progrès qu'il leur fait faire.

2- Quelles sont les formations du CLIP ? Est-ce que ce sont des formations qualifiantes ?

Nos formations ne sont pas des formations professionnelles mais des formations tremplin. Elles permettent aux stagiaires de les aier à se projeter dans l'avenir dans une activité professionnelle ou personnelle pour laquelle l' usage de l'informatique leur sera utile. certaines de nos formations sont qualifiantes formations qualifiantes.

Nous travaillons en partenanriat avec l'AFPA, avec la Délégation aux Usages de l' Internet et localement avec l' Éducation Nationale.

La qualification n'est pas un objectif mais un outil de restauration de l'estime de soi.

3 - Que veut dire réinsertion pour le CLIP ?

Contrairement à la justice qui pense réinsertion en se plaçant du point de vue de la société (un détenu réinséré est celui qui ne récidive pas et dont la justice n'entend plus parler), le CLIP se place du point de vue du détenu : un détenu réinséré est celui qui a retrouvé une place dans la société). Le CLIP agit sur trois leviers de la réinsertion:

  • - Sa reconstruction intellectuelle et morale inévitablement altérée par l'échec, son parcours judiciaire et pénitentiaire.

Cette reconstruction est d'autant plus difficile que la durée de détention et les perspectives sont longues. Se concentrer, penser, réfléchir est devenu inutile et même dangereuse car elle renvoie au détenu une image ruinée. Face à cela le CLIP offre une formation qui met le détenu en situation de se concentrer, de faire travailler sa mémoire, son imagination puis de visualiser très vite et de tirer fierté les résultats de ses efforts.Les qualifications auxquelles le CLIP préparent sont un outil supplémentaire de travail sur l'estime de soi.

  • - Sa resocialisation:

La prison est une communauté de détenus et de surveillants. Elle a ses règles, ses codes qui ne sont pas les mêmes que les notres. Y vivre longtemps affaiblit progressivement la capacité à vivre ailleurs. Le CLIP ouvre au détenu une fenêtre sur la société. Il place les valeurs du respect et du travail, au cœur de son activité.

  • - Sa réinsertion économique, mais pas seulement

En apprenant aux stagiaire à écrire et présenter un texte, à traiter des données chiffrées, à monter des images ou à utiliser les services de l'internet, le CLIP propose un tremplin facilitant l'adaptation à l'entreprise et à l'exercice de la citoyenneté.

4. Faut-il être fort en informatique pour devenir formateur ?

Il n'y a pas besoin d'être un expert mais il faut tout de même avoir de bonnes base générales dans l'utilisation d'un poste de travail, des fonctions principales de bureautique et des services de l'internet.

Le Clip fournit des outils (comme des supports de cours) et des modules de formation qui permettent de se préparer à une intervention en détention.

Dans la mesure où l'accompagnement des stagiaires est individuel, un investissement personnel est généralement nécessaire pour préparer les sessions de formation.

5. Quel est le profil du bon formateur CLIP ?

C'est un homme ou une femme qui:

  • - est à l'aise avec un ordinateur,
  • - est à l'écoute des besoins de ses stagiaires
  • -est capable de donner au moins une demi journée de son temps par semaine
  • - a envie de progresser lui-même dans son activité CLIP et de s'en donner les moyens
  • - se sent bien intégré dans son équipe locale,
  • - se sent membre du CLIP et partage son projet collectif

6. La sécurité des formateurs CLIP est-elle assurée ?

Oui, du fait d'une part que l'on intervient en milieu contrôlé avec des surveillants à proximité et d'autre part grâce à des dispositifs de sécurité comme une alarme portative et une alarme dans la salle de formation.

Il est probable par ailleurs (espérons le en tous cas) que l'administration de l'établissement n'envoie pas dans les cours des individus jugés dangereux et/ou malade psychiquement.

Une façon plus objective de répondre à la question serait de compter le nombre d'incidents constatés par rapport au nombre de journées de formation assurées sur une période donnée (par exemple sur les deux dernières années écoulées qui sont représentatives d'une situation critique de surpopulation). Résultat = 0%

7. Quel est le lien entre le CLIP et l' administration ?

Le Clip est un partenaire de l'Administration Pénitentiaire.

  • - Au niveau national, une convention définit les engaments réciproques de l' administration et du CLIP pour l'organisation de l' activité.
  • - Au niveau régional, le délégué régional (DR) du Clip est en relation avec les responsables des services en charge des relations avec les partenaires, de la réinsertion, de l'Education Nationale, de l'Informatique.
  • - Au niveau de l'établissement, lle coordonnateur, en relation avec son référent local du SPIP, de l'administration ou de l' Éducation Nationale, lorganise l'activité locale du CLIP.

8. Rôle des qualifications dans la réinsertion ?

La validation des acquis n'est pas un objectif mais un moyen:

  • - de restaurer l'estime de soi et la confiance du stagiaire fréquemment traumatisé par l'échec :
  • - de matérialiser l'effort consenti (je n'ai pas perdu mon temps)

9. Comment les stagiaires perçoivent-ils les formateurs ?

  • - Ils sont souvent surpris de découvrir que ce sont des bénévoles qu'ils donnent du temps pour les accompagner
  • - Ils apprécient la fenêtre de liberté et d'ouverture au monde que leur procure leur relation avec le formateur.
  • - la qualité de la relation dépend beaucoup de la capacité du formateur à motiver le stagiaire et à éviter le piège de la référence scolaire.

10.Comment le CLIP accompagne-t-il ses nouveaux formateurs ?

  • - par une formation initiale et continue des nouveaux bénévoles
  • - par un accompagnement local, au sein d'une équipe, par une intervention en binôme pendant une période plus ou moins longue
  • - par des réunions d'équipe périodiques
  • - par des rencontres nationales

11. Le CLIP est apolitique. Qu'est-ce que ça veut dire ?

Le Clip ne participe pas à des débats politiques partisans. Le CLIP est la seule association nationale s'intéressant à la question de la réinsertion des détenus par la formation aux usages de l'informatique. A ce titre, il a la légitimité et la crédibilité pour participer aux débats de société concernant ce domaine.

12. Comment peut-on définir le bénévole CLIP ?

Le "Clipien" est un homme ou une femme qui :

  • - se sent concernée par la situation des Personnes Placées sous Main de Justice et leur réinsertion dans la société,
  • - est intéressée par une expérience d'intervention en milieu pénitentiaire,
  • - est convaincue qu'une maîtrise, même minimale, des outils informatiques est indispensable pour tout citoyen et particulièrement pour des personnes à fort risque de désociablisation comme les PPSMJ,
  • - pense être en mesure, moyennant un accompagnement et une formation adaptée, de transmettre ses connaissances aux personnes qu'elle aura à former,
  • est prête à donner du temps pour cette action bénévole et citoyenne