Les cyber-bases justice

Centre de cyber-base justice à Gradignan (Bordeaux)

En 2007, le ministère de la Justice  et la Caisse des dépôts et consignations on signé une convention visant à l’expérimentation des Cyber-base Justice dans 7 établissements pénitentiaires. Le projet répondait à une mission de réinsertion par le travail, de lutte contre l'illettrisme et de préparation à la sortie de prison.

 

 

les sites où les cyber bases ont été expérimentées 

  • Maison d’Arrêt des Baumettes (quartier des femmes)
  • Maison d’Arrêt de Bordeaux-Gradignan
  • Maison d’Arrêt d’Amiens
  • Etablissement Pour Mineurs de Lavaur (Tarn)
  • Centre Pénitentiaire de Metz
  • Maison Centrale de Saint Martin en Ré
  • Centre de Détention des femmes à Rennes.

 

Qu'est-ce que la cyber base justice?

La cyber base justice est un internet ouvert sur l’extérieur mais strictement limité à des sites pré déclarés dont la plupart sont liés aux services de l’emploi, de l’enseignement et de l’administration.

Les détenus ont accès à du contenu web, mais ne peuvent pas interagir : Il n’y a pas de moteur de recherche, pas de liens extérieurs cliquables ou de possibilité de remplir un formulaire en ligne. L’envoi de mails est lui aussi virtuel.

Dans chaque établissement des salles d’activité sont équipées d’une dizaine d’ordinateurs. Les détenus peuvent s’inscrire et si ils sont autorisés participer à une activité encadrée.

Retour d’expérience

La technologie de contrôle utilisée dans cette application s’est averée impossible à maintenir: Tout interdire à priori et autoriser les sites un par un demande un effort de maintenance constant. La plupart des cyber bases ont été arrêtées faute d’une maintenance appropriée.

Il est difficile de décider a priori ce qui est bon pour tel ou tel détenu. Chaque détenu aura des besoins et des attentes particulières. Un internet pré-formaté ne correspondra pas aux attentes de la plupart des détenus.

L’internet est devenu très interactif. Faire de l’éducation à l’internet sans l’ouvrir aux procédures interactives semble extrêmement réducteur.