L'ordinateur: compagnon de réinsertion

Pour comprendre la relation entre réinsertion et informatique, il faut d’abord s’interroger sur ce que veut dire « réinsertion » d’un détenu et en quoi l’ordinateur peut être un allié efficace dans une démarche de réinsertion.

Le terme de réinsertion est souvent utilisé pour désigner des politiques visant  à aider des groupes sociaux déviants par rapport à l’économie libérale à entrer dans le cercle vertueux, du travail, de la rémunération du travail et de la consommation. On parle de réinsertion des chômeurs, des immigrés, des délinquants, des détenus. Dans tous les cas il s’agit en fait de mettre en place des aides à un retour à l’emploi.

Concernant les détenus, il y a deux façons d’envisager leur réinsertion :

A sa sortie, le détenu doit récupérer tout ce qu’il a perdu à cause de sa détention : son travail, ses relations familiales et sociales, ses capacités intellectuelles… la préparation à la sortie est une procédure dans laquelle les services de probation et de réinsertion de l’administration pénitentiaire concentrent une grande partie de leurs forces.

Une autre approche considère que la sortie de la délinquance passe par une reconstruction identitaire, un travail sur l’estime de soi et la capacité à envisager l’avenir de façon différente et optimiste. C’est une démarche qui peut être stimulée et qui commence au premier jour de détention. Faire de la prison un temps utile peut alors devenir une motivation qui aide à supporter l’incarcération.

La vie carcérale est faite de soumissions et d’humiliations faisant généralement suite à une rupture familiale, sociale et professionnelle. Le détenu doit intérioriser ses sentiments et ses émotions. Il n’a pas le droit d’exprimer sa colère par exemple. Ceci fait partie de la peine. Il a le sentiment d’une extrême solitude.

 

L’ordinateur, même s’il ne le relie pas au monde car la détention ne le permet pas, lui donne l’occasion de s’évader. L’ordinateur devient le compagnon avec lequel il joue, avec lequel il travaille, avec lequel il crée. L’ordinateur lui donne l’occasion d’une relation valorisante qui lui renvoie une image positive de lui même. La pratique de l’informatique à quelque niveau que ce soit fournit un cadre favorable à la concentration, à l’effort intellectuel et au plaisir de progresser.