Nos actions en détention

 

Les ateliers organisés par le CLIP, font partie des différentes activités auxquelles les personnes détenues peuvent s’inscrire. Comme pour toutes les activités proposées, les participants aux ateliers CLIP se sont portés volontaires et leur inscription a été retenue par l’AP (Administration Pénitentiaire).

Cadre des ateliers

Ces ateliers se déroulent dans des salles dédiées, équipées suivant les établissements de 5 à 10 ordinateurs généralement en réseau, mais sans accès à l’Internet.

Les apprenants (autant que de postes de travail) suivent une ou deux séances de 2 à 3 h. Ils peuvent s’initier ou se perfectionner à l’utilisation d’un ordinateur. Au-delà de la prise en main, de l’utilisation du clavier et de la souris, ils peuvent travailler avec les logiciels de bureautique (traitement de texte, tableur) mais aussi aborder le traitement d’image, la robotique ou la programmation.

Composition des groupes

L’intervenant du CLIP, seul ou en binôme, encadre un groupe d’apprenants.

Il est important de prendre en compte le fait que les bénévoles du CLIP accompagnent des personnes adultes, d’âges, de niveaux scolaires très différents, avec un vécu et des motivations très variés. Leur savoir faire  concernant l’usage d’un ordinateur est également très hétérogène.

Rôle des intervenants

Les considérations précédentes impliquent qu’il est fortement conseillé de ne pas s’inscrire dans une démarche scolaire. En effet, une personne adulte n’apprend que si l’expérience qu’elle vit à un sens par rapport à ses objectifs personnels. D’où l’importance dès la première rencontre avec chaque personne du groupe, d’avoir un entretien pour cerner ses intérêts et ses attentes.

Pour un accompagnement réussi

S’agissant plus d’un accompagnement, individualisé, que de cours structurés, chaque bénévole doit veiller à installer tout au long du processus d’apprentissage un climat tel que chaque personne détenue :

·       ait du plaisir et l’envie de venir à l’atelier,

·       ne se sente pas jugée,

·       soit en confiance,

tout en ayant le sentiment de progresser en étant en phase avec ses objectifs, et, d’acquérir des compétences qui lui seront utiles pour sa réinsertion.

Stages d’été

Durant les vacances d'été, la plupart des activités proposées aux personnes en détention (éducation nationale, activités culturelles, …) sont suspendues. Pour éviter que ses activités ne s’interrompent également, le CLIP propose à des étudiants d’effectuer leur stage de formation en milieu carcéral. Selon les établissements, ces étudiants, encadrés par des bénévoles du CLIP, animent des ateliers qui peuvent être des formations intensives ou poursuivre le rythme établit pendant l’année.

Validations des compétences

Il est possible de valider les compétences acquises par l'obtention d’attestations, délivrées en partenariat avec l’AFPA, l’éducation nationale ou les Espaces Publics Numériques (EPN).